thinking outside the box

La méga astuce serait simplement de ne pas s’embourber dans les 11 premières énigmes, elles ne servent a rien, juste une façade plutôt bien ficelée du reste, chaque énigme aboutie bien a une (ou plusieurs résolutions), mais on s’en fout, c’est juste du « bourrage ». Il n’y a qu’une énigme : la 12eme (ha si, il faut quand même qu’a minima une énigme nous donne une zone, mais la 520 a elle seule peut très bien nous la donner, prenons le mont gerbier par exemple). Donc seule la 12eme existe ! Il faut simplement la construire en ne gardant que les planches de coffrage qui tenaient la façade, tout le reste de l’énigme, c’est du carton pate, comme les décors des bons westerns, quand on reconstruisait la rue principale de OK Corail.

c’est possible ça ?

Mais du coup, les reliquats, ne seraient même pas a proprement dit des reliquats, les « vrais » reliquats seraient ce qui reste de « tangible » dans une énigme une fois qu’on a su jeter tout l’habillage. Tout le bouzin qui sert de substrat interne a une énigme n’est que du vent, un rideau de fumée, il suffit de récolter ce qui ne sert a rien dans l’énigme. (Sans doute quand même avec un petit bout d’algo, puisqu’ils ne sont pas en clair, je repense a ce bouquin, la règle de 4). Et en terme de construction du canevas, on comprend bien d’ailleurs que cette hypothèse est bien plus simple à mettre en œuvre.

Reste quand même les madits qui nous disent qu’aucune énigme ne sert qu’a la (ou les) fausse piste, ca voudrait alors dire que :
- soit chaque énigme nous doit un bidule utilisable dans la SS ? (mesure, …)
- soit le simple fait de nous devoir à minima cette substantifique moelle permettait a Max de rester droit dans ses bottes ?

En fait, sur sa ligne, max a disposé 10 appâts, ils sont tous comestibles, ils n’ont simplement pas de connexions entre eux (ou presque pas), en tout cas aucune connexion vraiment transverse sur la totalité, mais nous, bonne poire, on y croit, et on cherche a boucher ces trous, la planche était tellement savonnée, avouez que c’est quand même tentant de partir a la recherche d’un NNP … on a envie d’y croire, alors on défonce la barrière …
Mais tout ca c’est du vent, du flan … la vraie amorce de sa ligne, elle est planquée dans le bouchon. C’est lui qu’il faut chopper !

Pour faire un bon crypto il faut :
- Soit une bonne clé vachement solide (mais vous trouverez toujours un petit malin pour vous la casser. Et de toute façon, où est l’élégance ?
- Soit bien planquer la clé, mais alors il vous faut absolument disposer des leurres bien alléchants pour qu’on en oublie même de vérifier si la porte blindée qu’on a devant nous n’est pas simplement peinte sur un bunker énorme dont l’ouverture serait simplement protégée par un petit buisson a 2 balles.

thinking outside the box … C’est Max qui nous a construit cette boite, méfiance !

outofthebox.jpg



Laisser un commentaire

asukaxarchangexdechu |
remofanizza |
tendre promesse & co |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | guildeapocalypse
| CSS Tuons nous dans la joie...
| 5'ds