Y laisser des plumes

Je repensais a un des arguments sur le pourquoi max en 420 écrit Y LAISSER au lieu D’Y LAISSER. Au détriment d’une syntaxe « académique » (dixit ces puristes)

Je n’ai pas d’habit vert, mais j’ai tenté différentes constructions de phrase autour de ce même problème. Je vous les soumets :

C’est l’exemple d’un sportif (rallye auto par exemple). Et a chaque fois, dans mes phrase « là » désigne un lieu, pas un moment. C’est un peu comme si je vous montrais de lieu du doigt. Allons-y ;)

C’est là qu’il fit une embardée avant de perdre connaissance et d’y perdre une jambe
=> Correct, c’est bien consécutivement à l’embardée qu’il a perdu sa jambe (même s’il a été amputé à l’hôpital, la jambe était déjà perdue, impossible de la sauver). Il y a concordance de lieu et d’action.

A= C’est là qu’il fit une embardée avant de perdre connaissance et y perdre une jambe
B= C’est là qu’il fit une embardée avant de perdre connaissance et de perdre une jambe
C= C’est là qu’il fit une embardée avant de perdre connaissance et perdre une jambe
D= C’est là qu’il fit une embardée avant de perdre connaissance et une jambe

=> Correct aussi, il a surement perdu sa jambe suite a son embardée, il y a concordance d’action, mais pas forcément de lieu (si ca se trouve, c’est une infection nosocomiale  qui est responsable de l’amputation, mais le point de départ et toujours clairement identifié : c’est cette saloperie d’embardée. C est du même genre que B mais on évite une répétition. D va encore plus loin que C dans l’absence de répétition.

Mais ce n’est de toute façon pas la construction de notre phrase dans la 420, donc continuons :


C’est là qu’il remporta la médaille d’or 3 mois avant de faire cette erreur de conduite à l’entrainement et y perdre une jambe
C’est là qu’il remporta la médaille d’or 3 mois avant de faire cette erreur de conduite à l’entrainement et de perdre une jambe

=> Correct, le fait de remporter la médaille n’a rien à voir avec son accident, mais le fait est qu’il a bien perdu sa jambe quand même le pauvre. Il n’y a pas concordance de lieu et d’action.

C’est là qu’il remporta la médaille d’or 3 mois avant de faire cette erreur de conduite à l’entrainement et d’y perdre une jambe

=> Pas correct sauf s’il a perdu sa jambe exactement au même endroit où il remportait sa médaille d’or.
Alors vous allez me dire, que c’est a l’endroit où il a fait l’erreur de conduite qu’il a perdu sa jambe, oui, je suis ok avec vous, mais rien dans la phrase ne faisait référence a ce 2eme lieu avant que le Y ne débarque. Donc si le Y doit faire référence a un lieu, il ne peut s’agir que du 1er lieu évoqué. Or cela n’a plus de sens …CQFD. Donc il faut en conclure que ce Y n’est pas là pour désigner un lieu, c’est un pronom adverbial, il en découle une conséquence, mais pas un positionnement. donc la forme D’Y n’est pas académique.

Et du reste, c’est bien ce que max nous dit :
QUESTION No 15 DU 1998-09-09
TITRE: CA CHAUFFE DUR SUR EDELWEB…
EN 420 ON PEUT LIRE E-365 Y LAI-… Q1 : CE Y EST IL UN ADVERBE DESIGNANT UN LIEU ? Q2 : SI OUI, CE LIEU EST IL LE MEME QUE CELUI DESIGNE PAR LES 2 ‘LA’ DU TEXTE ? MERCI – MIAM – PS : SI VOUS REPONDEZ DEUX FOIS OUI CHIM ISTE M OFFRE 1000 BOUTEILLES !
——————————————————————————–
NAVRE, J’AI REPONDU TROP VITE. « Y » EST PLUTOT UN PRONOM ADVERBIAL. SI LES DEUX « LA » DU TEXTE SIGNIFIENT BIEN LA MEME CHOSE, CE N’EST PAS LE CAS DU « Y ». DE- SOLE POUR CETTE ERREUR, ET DESOLE POUR VOS 1000 BOUTEILLES ! AMITIES — MAX

Un petit site marrant :

http://w3.gril.univ-tlse2.fr/Yen.html



Laisser un commentaire

asukaxarchangexdechu |
remofanizza |
tendre promesse & co |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | guildeapocalypse
| CSS Tuons nous dans la joie...
| 5'ds